lucy in the web - la passion des Beatles
|
plan du site | contact

interactif

recherche

à l'honneur

La chanson de Lucy, par Mumu

DVD Plastic Ono Band
DVD Plastic Ono Band

Bonsoir Paris, les Beatles et la presse française
Bonsoir Paris, les Beatles et la presse française


Au cours de leur carrière, et du fait des moyens réduits dont ils disposaient en live, les Beatles ont donné le meilleur d'eux même principalement en studio. Ils en ont profité pour révolutionner les techniques de l'époque et marquer au fer rouge des générations de musiciens grâce à leurs innovations.

Le studio des débuts


Ce qui est très difficile à comprendre aujourd'hui, c'est l'état risiblement primitif des équipements de studio de l'époque. Le matériel dont disposaient les Beatles en 1963 n'est presque plus concevable aujourd'hui, à l'heure du tout digital.

Les deux premiers albums de 1963, Please Please Me et With The Beatles, furent enregistrés sur un magnétophone à bande 2-pistes. A titre de comparaison, le moindre enregistrement professionnel d'aujourd'hui est enregistré sur 24, voire 48 pistes, quand il n'est pas élaboré sur plusieurs centaines de pistes virtuelles !

Explications.
Lorsqu'on enregistre une chanson, chaque voix, chaque instrument est enregistré de manière isolée sur sa propre piste de la bande qui en compte plusieurs. De cette façon, chaque source de son se trouve séparée des autres, elle peut être également enregistrée de manière indépendante, sans que le reste des pistes ne soit concerné.
De fait, l'isolation de chaque instrument et de chaque voix sur chaque piste permet à l'ingénieur du son de garder un total contrôle lorsqu'il doit mélanger le tout, c'est-à-dire procéder au mixage.
Bien sûr, plus on dispose de pistes, plus on peut enregistrer d'instruments et de voix de manière précise et "propre". C'est ainsi que l'on peut au moment du mixage monter un peu la basse sans toucher au volume sonore des guitares, baisser les violons pour bien entendre le piano ou faire disparaître une voix pendant le couplet pour la faire réapparaître pour les refrains.

Or, en 1963, les équipes d'Abbey Road ne disposaient que de 2 pistes pour faire tout cela ! C'est ce qui explique que pour les deux premiers albums des Beatles, George Martin n'ait pas eu beaucoup de choix possibles ! Il décida d'enregistrer l'accompagnement sur une piste et leurs voix sur l'autre. C'est également pour cette raison que lorsqu'il s'est agit de mixer les albums concerné pour la stéréo, il se soit contenté de placer une piste totalement à gauche, et l'autre totalement à droite dans l'image stéréo. Au moment des enregistrements, le but était d'élaborer des disques en mono, ce qui était le standard de l'époque, la stéréo n'étant alors qu'un gadget pour fans aisés...

A partir de l'enregistrement du single I Want To Hold Your Hand en septembre 1963, les studios d'EMI s'équipèrent de leurs premiers magnétophones à 4-pistes ! C'est le procédé sur lequel sera enregistrée la majeure partie de l'oeuvre des Beatles, y compris les complexes Sgt Pepper et Magical Mystery Tour !

Au départ, les Beatles utilisaient les deux pistes supplémentaires pour ajouter un instrument (un piano, un riff de guitare) ou des voix d'harmonie. C'est ce que l'on appelle l'overdub. Vous enregistrez un instrument pendant que l'ingénieur du son vous repasse dans le casque ce que vous avez enregistré juste avant pour que vous puissiez jouer en synchronisme avec vous-même.

Par exemple, à partir de Revolver, on commença à enregistrer la basse de Paul toute seule sur une piste séparée du reste. C'est pour cela qu'à partir de cet album, le son de la basse est plus présent, plus précis.

Meek - Octobre 2001
© LucyInTheWeb




sondage

Le Beatles Day de Mons :
J'y vais tous les ans
Occasionnellement
Déja fait une fois
J'ai très envie
Pourquoi pas...
M'intéresse pas

résultat
anciens sondages

infos du site
Recevez toutes les nouveautés du site

les actus
Recevez les actualités par email

partenaires


Hit-Parade


publicité




© lucy in the web - 1998-2008
Déclaration CNIL n°1043671