|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > L'actualité des Beatles
  Sujet : Qui a découvert l'Emerick?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
fifi



Inscrit le: 04 Fév 2006
Messages: 1277
Localisation: quelque part là-dessus

MessagePosté le: Mer Déc 02, 2009 9:53 pm    Sujet du message: Qui a découvert l'Emerick? Répondre en citant

.

.... c'est presque une question de Geo....ou d'histoire...

et c'est "Au studio avec les Beatles"

J'arrive pas encore à le trouver ce bouquin traduit, quelqu'un l'a t-il lu dans cette version pour me faire une idée? Question
_________________
Take a look on the BEATOONS, very good job, some parodies are funny a lot, covers sometimes are awesome, especially "All things must pass"...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2009 6:30 pm    Sujet du message: Re: Qui a découvert l'Emerick? Répondre en citant

Tu veux parler de ça, je suppose ?



Pas encore lu, perso mais ça a l'air pas mal du tout.

Pour rappel :

Geoffrey Emerick (born 1946 in London) is a recording studio audio engineer, who is best known for his work with the Beatles' albums Revolver, Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, The Beatles and Abbey Road.
Emerick first started working at EMI at the age of 15, as a assistant to Norman Smith. However the first album he did with the Beatles working as main recording engineer was Revolver, and "Tomorrow Never Knows" was the first track he worked on, after having taken over the engineering duties from Norman Smith who became a producer.

It was Emerick's innovation to record John Lennon's vocal through a Leslie speaker on that song, to get the ethereal sound Lennon wanted. He received Grammy Awards for the engineering of Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band and Abbey Road. Emerick, like Beatles producer George Martin, brought an adventurous and experimental attitude to his work.
His post-Beatles career included work with Paul McCartney (including Band On The Run [which netted Emerick another Grammy], London Town, and Flaming Pie), Elvis Costello (for whom he produced Imperial Bedroom and All This Useless Beauty), Art Garfunkel, America, Supertramp, Cheap Trick, Nazareth, Split Enz, Mahavishnu Orchestra, Ultravox, Matthew Fisher's first solo album "Journey's End," and Jeff Beck, as well as Nellie McKay's critically acclaimed 2004 debut CD Get Away from Me. He was the sound engineer on Robin Trower's most popular album Bridge of Sighs, and credited by both Trower and producer Matthew Fisher for that album's acclaimed sound.



In 2003, he received his fourth Grammy, this time for lifetime Technical Achievement.
In 2006, Emerick released his memoir, Here, There, and Everywhere: My Life Recording the Music of The Beatles, co-authored by veteran music journalist Howard Massey.
On the April 3, 2007 it was announced that Emerick would be in charge of a re-recording of Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band by contemporary artists, including Oasis, The Killers, Travis and Razorlight. Emerick used the original equipment to record the new versions of the songs, and the results were broadcast on BBC Radio 2 on the June 2, marking the album's 40th anniversary.


Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fifi



Inscrit le: 04 Fév 2006
Messages: 1277
Localisation: quelque part là-dessus

MessagePosté le: Mar Déc 15, 2009 12:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'avance dans cette oeuvre....relativement partisane, je trouve...à moins que ce soit la traduction... j'ai lu une bonne moitié et tous, enfin presque tous, s'en "prennent plein la tronche" et assez souvent...surtout George!!!

On est fixé dès les premières lignes...c'est Paul qui cause le premier à l'ingénieur du son en herbe...alors ma foi...enfin bon, je le trouve un peu lourd ce bouquin, les fans exclusifs de Paul doivent être contents!

Je ne le lis plus que pour les anecdotes... Cool
_________________
Take a look on the BEATOONS, very good job, some parodies are funny a lot, covers sometimes are awesome, especially "All things must pass"...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Déc 15, 2009 11:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il en faudrait un par beatle alors ??? Laughing

Là, t'as la version de Paul.
Si tu veux celle de John, suis juste en train de la finir si tu veux ?


Filou Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
toursow



Inscrit le: 23 Aoû 2005
Messages: 111
Localisation: carmaux

MessagePosté le: Mar Déc 15, 2009 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c'est le papa noel qui va me l'apporter sans sa hotte !
j'espére que c'est quand même interessant!
en plus il y a aucune photo je crois ça c'est dommage !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fifi



Inscrit le: 04 Fév 2006
Messages: 1277
Localisation: quelque part là-dessus

MessagePosté le: Mar Déc 15, 2009 2:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non ce bouquin est interessant même s'il ne contient pas de photo, tout au plus une où il reçoit un prix des mains de Ringo revenu plus tôt que les autres du stage "YenaMaharishi."...
Mais le côté Paul est le meilleur, sait tout faire, mieux que les autres, remplace tel ou tel quand il n'y arrive pas...est le plus convivial....ça a un côté gonflant sauf pour les supporters invétérés et exclusifs... et sauf que pour she said she said Paul n'est pas là, et ça reste une excellente chanson...mais ça le Geoff il n'en parle pas...Ce dernier se rattrappe parfois en affirmant oui John a fait une song géniale, George a joué cette fois comme il faut et du premier coup, mais ça finit toujours par un truc comme Paul a sauvé les Beatles quand Epstein est mort...alors que vaut un solo de guitare fait en presque une fois en comparaison?

Les Beatles étant une entité composée, je ne vois pas l'intérêt de discréditer tel ou tel ou d'en avantager un ou plusieurs, sinon ce ne serait pas les Beatles, n'est ce pas?
_________________
Take a look on the BEATOONS, very good job, some parodies are funny a lot, covers sometimes are awesome, especially "All things must pass"...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
toursow



Inscrit le: 23 Aoû 2005
Messages: 111
Localisation: carmaux

MessagePosté le: Mar Déc 15, 2009 3:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

en plus moi je suis plus lennon que macca (en fait surtout au niveau de leur musique aprés beatles) même si je reconnais qu'avec les beatles macca a plus apporté sa pierre à l'édifice que lennon
j'espére que le bouquin va pas me gonfler rapidement !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claude Nine



Inscrit le: 29 Déc 2003
Messages: 2034
Localisation: Tout Faux

MessagePosté le: Mer Déc 16, 2009 1:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un témoignage très intéressant sans aucun doute.

Chic ! Noël approche ... Rolling Eyes
_________________
Claude

"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit" (Michel Audiard)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fifi



Inscrit le: 04 Fév 2006
Messages: 1277
Localisation: quelque part là-dessus

MessagePosté le: Mer Déc 16, 2009 2:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On en apprend quand même pas mal dans ce bouquin, les relations au sein du groupe pendant l'album blanc, ça laisse pas indifférent, obladi oblada quel truc! Dire qu'ils ont resisté encore un an et demi.... Shocked
_________________
Take a look on the BEATOONS, very good job, some parodies are funny a lot, covers sometimes are awesome, especially "All things must pass"...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mellow



Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 25

MessagePosté le: Dim Déc 20, 2009 7:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je sens que ce bouquin va me passionner, et au moins l'auteur est un mec qui a cotoyé les Fab et bosser avec.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coyote



Inscrit le: 06 Nov 2002
Messages: 4115

MessagePosté le: Lun Déc 21, 2009 9:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'avais pas eu le courage de lire la version anglaise, sans doute la française aura raison de ma flemme skakesparienne !
Le livre avait été salué à l'époque de sa sortie originale, mais je n'avais pas eu vent de son côté trop partisan.

Amusant comme on finit par mettre des filtres à tout ce qui s'écrit sur les Beatles... comme on le fait finalement pour tous les sujets qu'on maîtrise bien et sur lesquels on s'informe. Pour revenir à un précédent débat, cette lecture critique est finalement très saine.

Geoff Emerick est sensé avoir un regard très neutre sur les événements du studio, avec beaucoup de factuel d'ailleurs. Maintena,t on sait comme la mémoire peut jouer des tours, ou plus simplement comme les filtres de chacun peuvent orienter les réalités.

Il est surtout intervenus durant une période où c'est en effet Paul qui tirait le groupe vers l'avant. Les autres, tout aussi créatifs, étaient moins impliqués qu'aux débuts, ce qui a du peser lourd sur la perception que Emercik avait des choses, d'autant que c'est avec Paul qu'il devait avoir le plus d'interactions, John travaillant pas mal à son home studio, George simplement ailleurs et Ringo... devant son jeu d'échecs !

Pour revenir au livre, notre ami Billy Shears en avait dit le plus grand bien à sa sortie, il me semble largement mériter le détour, car au-delà de qui a fait quoi, c'est bien ce qui a été fait qui importe avant tout Smile

Coyote
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
fifi



Inscrit le: 04 Fév 2006
Messages: 1277
Localisation: quelque part là-dessus

MessagePosté le: Lun Jan 04, 2010 10:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coyote a écrit:


Geoff Emerick est sensé avoir un regard très neutre sur les événements du studio, avec beaucoup de factuel d'ailleurs. Maintena,t on sait comme la mémoire peut jouer des tours, ou plus simplement comme les filtres de chacun peuvent orienter les réalités.

Il est surtout intervenus durant une période où c'est en effet Paul qui tirait le groupe vers l'avant. Les autres, tout aussi créatifs, étaient moins impliqués qu'aux débuts, ce qui a du peser lourd sur la perception que Emercik avait des choses, d'autant que c'est avec Paul qu'il devait avoir le plus d'interactions, John travaillant pas mal à son home studio, George simplement ailleurs et Ringo... devant son jeu d'échecs !

Pour revenir au livre, notre ami Billy Shears en avait dit le plus grand bien à sa sortie, il me semble largement mériter le détour, car au-delà de qui a fait quoi, c'est bien ce qui a été fait qui importe avant tout Smile

Coyote


Ah bon Ringo a plébiscité le bouquin??? Incroyable, c'est le joueur d'échecs qui l'a dit alors, pas le batteur!

La fin du bouquin, avant de consacrer la conclusion au boulot accompli en temps que salarié de Paul et en relatant notamment l'épisode africain pour l'enregistrement de l'album Band on the run, est un peu moins gonflante que le reste...Emerick a un peu plus d'estime posthume pour George et John.

A ce propos un lien intéressant car rapportant des propos d'autres ingénieurs du son ayant sévi à Abbey Road, à savoir Ken Scott, qui ne semble pas mâcher ses mots et tente de réconcilier Emerick avec sa mémoire...!

http://www.komosproductions.com/index.php?option=com_jd-wp&Itemid=47

La conclusion de l'article n'est pas piquée des vers! Laughing

Si ce qu'il dit est vrai, je regrette vraiment d'avoir acheté ce bouquin!:


la fin de l'article traduite par Google et votre serviteur:

"Je ne peux pas terminer cette missive sans mentionner le livre et ses tirades implacables contre George Harrison. En tant que second "ingénieur", j'ai d'avantage participé aux sessions Beatles que Geoff et n'ai été le témoin d'aucun des problèmes relatés de manière récurrente, idem quand j'en étais l'ingénieur. Malheureusement, George n'est pas en mesure de se défendre aujourd'hui. Je pense que sa réaction, quand même, aurait été le pur dégoût ... Le mien est total.
Ce livre est truffé de fautes, il ne reflète nullement «la vérité» et ne mérite pas d'être plébiscité. Il est très nuisible à la bonne réputation de gens tels que George Harrison, George Martin, John Lennon, Chris Thomas, Ringo Starr, Phil McDonald et la liste n'est pas exhaustive. Le seul qui est rarement mentionné négativement est Paul McCartney, le seul à avoir employé Geoff après les Beatles."


Ken Scott a lui-même été employé par le "quiet Beatles" et Billy Shears...la vérité se situe peut-être entre les deux! Laughing
Mais je suis quand même rassuré de lire une version alternative à celle de ce bouquin...
_________________
Take a look on the BEATOONS, very good job, some parodies are funny a lot, covers sometimes are awesome, especially "All things must pass"...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rockingcloud



Inscrit le: 02 Aoû 2004
Messages: 1811
Localisation: On the hill

MessagePosté le: Lun Jan 04, 2010 11:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai voulu l'acquérir pour me faire une opinion, mais il n'était pas en vente à la Fnac.
Crying or Very sad

La Fnac, c'est là ma zone.

A++++
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fifi



Inscrit le: 04 Fév 2006
Messages: 1277
Localisation: quelque part là-dessus

MessagePosté le: Mar Jan 05, 2010 2:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Rockingcloud a écrit:

Citation:
mais il n'était pas en vente à la Fnac.

Crying or Very sad

Citation:
La Fnac, c'est là ma zone.


En ce qui me concerne c'est un bouquin de cultura! Embarassed
_________________
Take a look on the BEATOONS, very good job, some parodies are funny a lot, covers sometimes are awesome, especially "All things must pass"...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mop Top



Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 3446

MessagePosté le: Mar Jan 05, 2010 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Faut pas vanter l'Emerick de ce bouquin. Ça ne vaut pas la peine...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com