|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Coups de coeur
  Sujet : Gainsbourg et les Cabarets Rive Gauche
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Don Everly



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 3099
Localisation: Kentucky

MessagePosté le: Lun Fév 07, 2011 2:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

johngouze a écrit:
les fans que nous sommes tous, je crois...


Yes, par contre quand il dit au Louvre, filmé par l'équipe de TF1 : "Ces tableaux ont ét(é critiqué, comme mes films, et comme ces tableaux, mes films resteront..." Bah, tes disques oui Sergio, tes films... Confused
_________________
"Hey bird dog get away from my chick
Hey bird dog better get away quick
Bird dog you better find
A chicky little of your own ! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Fév 07, 2011 8:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Don Everly a écrit:
johngouze a écrit:
les fans que nous sommes tous, je crois...


Yes, par contre quand il dit au Louvre, filmé par l'équipe de TF1 : "Ces tableaux ont ét(é critiqué, comme mes films, et comme ces tableaux, mes films resteront..." Bah, tes disques oui Sergio, tes films... Confused

Laughing
Oui ses films....on peut pas être bon partout ... Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Fév 19, 2011 10:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

johngouze a écrit:
Non ce n'est pas un très bon film..
Mais c'est finalement sur bien des aspects, un objet cinématographique délicieux pour les fans que nous sommes tous, je crois.
Donc, non, ce n'est pas un chef d'oeuvre, mais c'est l'oeuvre d'un fan, une perception personnelle intéressante et talententueuse certes, mais je pense qu'il y'avait plein d'autres manières d'explorer la biographie du personnage et celle là est intéressante mais je persiste à croire que ce n'est pas la panacée ....
Même si l'angle d'attaque , le coté imagé , fantastique etc, me parait très intéressant pour décrire l'univers poétique de Gainsbourg...
Après les personnages secondaires, c'est clairement raté...pourquoi?
Je sais pas.. Rolling Eyes
Ne perdons pas de vue que ce film a bénéficié d un budget impressionnant..
14millions d'euros...

Oui, c'était annoncé aussi comme tel.
LE grand EVENEMENT qui se voulait être l'HOMMAGE ultime de cet artiste hors du commun qui a marqué les dernières décennies et ses contemporains.

Ca devait le coup de projecteur qui résume l'oeuvre mais aussi ce personnage qu'il s'est forgé tout au long de sa vie (avec son meilleur et ses pires - car il était capable de l'un comme de l'autre) et qui reste marquant pour chacun qui s'y retrouve quelque soit ses goûts en termes de musique et de culture au sens large.
Fédérateur il l'est indéniablement. On le voit dans le topic TOP 20 où on le retrouve au milieu des grands artistes internationaux. Ce n'est pas hasard. Gainsbourg est cet homme au multiples facettes, tu le rappelles, où chaque fenêtre donne lieu à des découvertes et une richesse incroyables.

Et l'expo qui lui était consacré en 2008 à la Cité de la Musique n'est certainement pas le fruit du hasard.

Il était sûrement un grand homme de communication, un publicitaire avant l'heure, Il avait tout compris.
En façonnant cette image qui est toujours "à contre-temps" et qui, avec la distance, donne une couleur intemporelle sur une vie où chacun des personnages qu'il a construit renaît à un moment ou un autre. Gainsbourg/Gainsbarre est la plus évidente des formes mais elle est loin d'être la seule et je suppose que le film devrait montrer, au moins, tout cela. Tous ces angles, tous ses univers, toutes ces contradictions... qui en font, aujourd'hui plus que jamais, l'Artiste le plus attirant et intrigant de ces dernières décennies.

Alors, est-ce que cet objectif est atteint ? Apparemment non ? Ou alors partiellement ? Mais partiellement est un qualificatif qui n'est sûrement pas acceptable pour un Gainsbourg ?

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Fév 19, 2011 11:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

johngouze a écrit:
Mais dans la vie, dans la vraie vie, Bardot devait être selon moi un sorte de garçon manqué, une femme affranchie, libérée , franche et un peu brutale et pas toujours très fine psychologiquement et je trouve que cet aspect des choses est pas du tout exploré dans le film....Je le regrette, mais en même temps, le personnage de Bardot ne prend pas une place très importante dans le film..

johngouze a écrit:
Ce qui m'a finalement gêné en revoyant le film, c'est le personnage de Birkin..
Birkin était d'une beauté fascinante, elle avait un éclat incroyable..L'actrice qui joue son rôle est hélas pour elle vraiment en dessous de l'aura qui émanait de Birkin...Je suis donc très réservé quant au choix de cette actrice..
J'ai l'impression qu'elle a juste été choisie pour ses hanches ..et franchement..ce détail corporel est certes important, mais réduire un personnage aussi important dans la vie de Gainsbourg à ça constitue une erreur de casting ...

Gainsbourg et les femmes, vaste sujet aussi.
Un aspect que l'on ne retrouve pas chez tant d'artistes que ça ?

On parle beaucoup de Birkin ou Bardot mais toutes celles qui ont fini dans ses "filets" et pour qui charme et talent ne font qu'un.

Qu'en dit la belle Anna ?
Comment ça, rien ?



Des petits riens qui font que c'est bien mieux que tout.



Puis avec la belle Françoise qui en faisait courir plus d'un.



Jusqu'à la Catherine qui était tout sauf une chanteuse, il faut bien l'avouer.



Quand-même fort, le gars. Respect.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Fév 19, 2011 11:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour en revenir au film, qui comme tu dis , constitue un évènement à lui tout seul, ce qui est déjà pas mal..ce qui n'est pas rien du tout Wink
Je pense, j'ai l'impression que ce film s'est aussi beaucoup inspiré sur le plan plastique et esthétique au film consacré à Piaf, que j'ai trouvé un peu chiant , même si parait t-il, ce film a rencontré un public même au delà des frontières.
Le cinéma est c'est pas Gainsbourg qui me contredira , lui qui pensait pouvoir apporter quelque chose de nouveau dans ce domaine, est un art compliqué où il faut à la fois mettre en perspective des réalités financières contraignantes et aussi un ensemble de compétences artistiques qu'il faut optimiser et gérer au mieux...
Dans ce sens, le réalisateur a fait quand même du bon boulot, je dois dire, dans la mesure où il a su faire un film assez multiple qui alterne séquences de biographie pure et romancée et séquences surréalistes qui font écho à l'univers musical et poétique de Gainsbourg.
Certaines séquences sont très réussies , comme celle qui relate la rencontre avec Vian et les frères Jacques, où même la séquence très sensuelle avec Gréco..D'autres le sont beaucoup moins...c'est donc un film inégal , porté, je le répète par un acteur qui est né pour jouer ce rôle et sans qui ce film n'aurait pas pu exister..
Autant Cotillard en Piaf, ça reste discutable , autant Eric Ansel, je sais plus quoi en Gainsbourg relève réellement du miracle ou du paranormal..
Alors, doit t-on conseiller ce film aux fans?
Oui bien entendu...
Mais ce que j'en dis en tant que cinéphile caustique et averti est que malgré ma tolérance liée à un sujet qui me touche énormément en tant que fan, ce film n'est pas un très bon film...et même en développant un peu plus , un film raté!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Fév 19, 2011 5:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Manque d'originalité donc ? D'audace ?

Perso, j'aime aimé moyen le Piaf même si je reconnais que c'est bien foutu et bien joué. Mais bon, un peu déçu après entendu tout ce qui s'est dit autour de ce film. A commencer par McCartney qui a été jusqu'à vouloir à tout prix venir rejouer à l'Olympia (en 2007) après avoir vu le film. C'est lui qui raconte ça...

C'est vrai que, moi aussi, j'attendais pas mal du Gainsbourg.
Quelque-chose d'original, d'inattendu, de renversant.
Mais aussi d'authentique et de captivant.

Tiens, voila une expo qui ne doit pas en manquer.



Exposition Jacques Canetti
Entrez dans les coulisses de la chanson
française avec Jacques Canetti!

Cette exposition sur la chanson française montre le parcours et le travail d’un directeur artistique qui a marqué le XXe siècle, Jacques Canetti. Comment a-t-il “détecté” ceux qui allaient devenir les plus “grands” ? Comment a-t-il contribué à construire d’immenses carrières ? Documents inédits, photos, affiches vous racontent les dessous d'un métier difficile où le talent seul ne suffit pas.



De Polydor à Philips, jusqu'aux Productions et Editions Jacques Canetti, en passant par Radio Cité et le Théâtre des Trois Baudets, tous ont croisé un jour ou l'autre son chemin et beaucoup lui doivent leurs premiers pas.
Il est le premier à faire venir en France Louis Amstrong, Cab Calloway et Duke Ellington
Il donne leur première chance à Edith Piaf et Charles Trénet sur Radio Cité.



Il contribue à révéler la génération des auteurs-compositeurs-interprètes :
Georges Brassens, Jacques Brel, Guy Béart, Serge Gainsbourg, Boris Vian, Francis Lemarque, Félix Leclerc, Mouloudji, Boby Lapointe, Anne Sylvestre, Lény Escudero, Claude Nougaro, Henri Salvador ...
... ainsi qu'une nouvelle génération d'humoristes :
Pierre Dac, Francis Blanche, Robert Lamoureux, Fernand Raynaud, Darry Cowl, Raymond Devos, Philippe Noiret, Jean Yanne ...
Dans son théâtre des Trois Baudets, se produisent de grands interprètes tels Juliette Greco, Catherine Sauvage, Philippe Clay, les Frères Jacques ...



http://www.jacques-canetti.com

Filou


Dernière édition par Filou le Sam Fév 19, 2011 6:14 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Fév 19, 2011 6:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est quand même très intéressant ce que fait Birkin avec les chansons de Gainsbourg..
Voila une adaptation orientale d'une des dernières chansons de Gainsbourg...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Fév 22, 2011 1:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Moui, y a de l'idée...
Mais c'est pas vraiment ça.

Faut dire que la Jane, c'est plus dans la Melody qu'elle resplendit.
Melody qui ?

Voila ..rien que pour vous... l'album dans sa totalité. Moins de 30mn.
Pour ceux qui ne connaissent pas (y en a oui) c'est l'okaz.

Signé Jean-Christophe Averty. Enjoy.



Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Fév 22, 2011 11:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Birkin, angel, sorry so....

Quand on y pense, Gainsbourg est dans la lignée d'un Lennon ou un McCartney.
Je m'explique. Ils ne sont pas si nombreux à faire chanter (ou chanter) avec leur nana.
Birkin, c'est un peu la Yoko ou la Linda de Gainsbourg.
Et là, personne ne s'en émeut.

Allez, pour la peine, un petit Sorry Angel que j'ai toujours bien aimé.
Sorti en 1984. Pas mal de souvenirs de cette époque.
Ceci explique peut-être cela.



Et puis récemment une version bien déjantée.
Franz Ferdinand dans ses oeuvres. Et Jane toujours là.
Grand moment. C'était en live dans Taratata (oui, je sais...)

<video><source></video>

Filou


Dernière édition par Filou le Mer Fév 23, 2011 12:04 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Fév 22, 2011 11:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Birkin, c'est un peu la Yoko ou la Linda de Gainsbourg.

Tu peux pas dire des conneries comme ça, c'est pas possible!!!
Birkin a du talent, elle est intelligente, pétrie de sensibilité, elle a habité les chansons de Gainsbourg ...Elle apporte une plus valu évidente..Aucun rapport avec la milliardaire japonaise et la milliardaire new yorkaise ..
En plus, Birkin était une artiste avant de rencontrer Gainsbourg , c'est une authentique comédienne ...
Une fille bourrée de talents...
Tu déconnes là??? je le crois pas !!! Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 12:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

johngouze a écrit:
En plus, Birkin était une artiste avant de rencontrer Gainsbourg , c'est une authentique comédienne ...
Une fille bourrée de talents...

Et tu crois qu'on ne peut pas remplacer le mot BIRKIN par YOKO ?
Et même LINDA d'ailleurs.

Chacune avait une vie avant d'être la "femme de".
Après, tu peux dire que tu n'aimes pas. Et c'est ton droit.
Mais y en a pas mal qui le pensent et tu le sais. C'est qu'une histoire de goût.

Après, est-ce que Birkin aurait fait de la chanson sans Gainsbourg ?
Est-ce qu'elle aurait eu du succès ? Rien n'est moins sûr.

Ce qui est sûr, c'est que Gainsbourg avait le talent de mettre les artistes dans la lumière.
Les femmes surtout. C'est en voyant la version avec Franz Ferdinand que j'ai pensé à Yoko.
Va comprendre... Cool

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 12:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas comparable, Birkin ne s'est jamais prise pour une auteur compositeur même si elle a inspiré très largement les textes de Gainsbourg dans les années 70.
Elle a apporté son charme, son coté ingénue et ça a réellement apporté quelque chose aux chansons..
Yoko , c'est une égocentrique qui pensait pouvoir rivaliser avec les autres beatles, on la voit bien dans Imagine, casser les couilles aux musiciens avec ses idées pourries..
Birkin, elle , c est son personnage, sa sensibilité qui en coulisse a produit des chefs d'oeuvre comme celui la...et y'en a d'autres..


et cette version très cool de la Gadoue, c'est sans Gainsbourg et le moins qu'on puisse dire, elle transforme complètement le truc..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 12:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et je vois pas qui aurait pu chanter ça..
Même pas François Hardy..
Le fait qu'elle prononce parfaitement le nom des artistes nommés dans ce morceau rend cette chanson vraiment géniale..
Si une française l'aurait chantée ...elle aurait été ridicule cette chanson..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 12:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Et tu crois qu'on ne peut pas remplacer le mot BIRKIN par YOKO ?
Et même LINDA d'ailleurs.

ABSOLUMENT PAS!!!
Yoko et Eastman , elles ont plombé leur mari artistiquement...
C'est absolument pas le cas de Birkin...
Linda a niqué des tonnes de chansons avec sa voix de fausset sur les choeurs ..Quant à Yoko, elle a bouffé une face entière de Double Fantasy et qui se rappelle des chansons chantées par Yoko sur cet album?
Deux , trois psychopathes dans le monde, à tout casser... Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 12:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hum... je pense surtout que je n'aurais jamais dû te lancer là-dessus Cool
Il manque plus que Don Everly et c'est un topic qui part en couille en moins de deux... Laughing

Bon, de toute façon, c'est juste une histoire de goût. On aime ou on n'aime pas.
Moi, je parlais surtout du côté "muse" qui inspire l'artiste et l'accompagne dans ses voyages artistiques.

C'est le cas des trois, désolé. Que tu le veuilles ou non.
Je trouve que le parallèle n'est pas si bête que ça.
Ca se tient.

Après, c'est sûr que Birkin a plus d'atouts, question charme que les deux autres réunis.
On peut dire que Gainsbourg a bien plus de goût que les Lennon/McCartney.

Gainsbourg - one point.

Filou Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivante
Page 6 sur 12


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com