|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Vie & Oeuvre
  Sujet : Salut Les Copains : Le livre
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Sep 06, 2009 11:34 pm    Sujet du message: Salut Les Copains : Le livre Répondre en citant

Salut Les Copains, tout le monde connait.
Certains le connaissent même mieux sous le nom de SLC.

Dérivé de la célèbre émission quotidienne animée par Frank Ténot et Daniel Filipacchi débarquée sur les ondes d'Europe N°1 en 1959, le magazine mensuel destiné aux ados a marqué définitivement les années soixante avec les photos de ses idoles préférées à partir de 1962. Jean-Marie Périer en fut l'un des photographes emblématiques en mettant en scène stars françaises et internationales avec les Beatles en tête à partir de 1964, lors de leur premier passage sur le sol français.





Le livre "SALUT LES COPAINS" paraitra mi-octobre aux Editions du Layeur / Fondation Frank Ténot, préface de Daniel Filipacchi.



Par Christian Gauffre, journaliste, critique de jazz et auteur de nombreuses biographies. Michel Brillie, le journaliste avait 15 ans quand il rentra à Europe N°1 !

Sera insérée dans l'ouvrage de près de 300 pages, la reproduction exceptionnelle du poster dévoilant la cinquantaine d'artistes de la vague yé-yé qui posèrent devant l'objectif de Jean-Marie Périer dans les studios de SLC le 12 avril 1966 a 16h.



Les lecteurs retrouveront également l'intégralité des deux articles fondateurs du sociologue Edgar Morin publiés dans le Monde du 6 et 7 juillet 1963.




SLC le mag : http://deedoolife.blogspot.com/2009/05/salut-les-copains-et-la-generation-ye.html
Expo JM Périer : http://www.lucyintheweb.net/lucy/forum/viewtopic.php?t=6398
Bonsoir Paris : http://bonsoir-paris.com/dotclear/index.php?2007/06/29/19-salut-les-copains-1964
Bonsoir Paris : http://bonsoir-paris.com/dotclear/index.php?2007/11/29/40-salut-les-copains-

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claude Nine



Inscrit le: 29 Déc 2003
Messages: 2034
Localisation: Tout Faux

MessagePosté le: Lun Sep 07, 2009 8:57 am    Sujet du message: Re: Salut Les Copains : Le livre Répondre en citant

Toute une époque ...

Un chouette mensuel dévoué à la cause des "yéyés" bien franchouillards mais qui savait toujours réserver une petite place - et parfois une couv' - aux artistes d'outre Manche et d'outre Atlantique.

Un peu le seul refuge français quand Disco Revue était quasiment confidentiel et que Rock&Folk n'avait pas encore été inventé.

Et puis il aimait bien les Beatles. Il lui sera beaucoup pardonné rien que pour cela.

Tombé de très haut aussi quand, quittant le format mensuel bien épais et de fort bonne qualité, il est devenu un petit magazine bien plus mince et, disons le sans fard, une grosse merde.
_________________
Claude

"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit" (Michel Audiard)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Sep 07, 2009 10:40 am    Sujet du message: Re: Salut Les Copains : Le livre Répondre en citant

Oui, on est en plein MYTHE quand on évoque SLC.
Que ce soit l'émission de radio ou le magazine, on peut dire que ça a marqué une époque.

Quand on parle de "yé-yé", ça fait doucement sourire aujourd'hui, mais, à l'époque, ça devait être une véritable révolution ? Un fossé inter-générationnel que peu de parents approuvaient ?
Et des gens comme Brel ou Brassens étaient même farouchement opposés, si j'ai bien compris ?

Claude et Geeloo pourront probablement nous en dire plus sur tout ça, j'espère ?


Tiens, sinon, ce qu'on sait moins, c'est qu'à l'époque, il y avait de la concurrence.
Oui, je sais, pas très original, comme titre Wink



Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mathilde



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 3201

MessagePosté le: Lun Sep 07, 2009 11:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Peut être que JM Périer va en faire la promo au Beatles Day de Mons ?

T'auras donc un totographe sur le tien !

Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claude Nine



Inscrit le: 29 Déc 2003
Messages: 2034
Localisation: Tout Faux

MessagePosté le: Lun Sep 07, 2009 1:09 pm    Sujet du message: Re: Salut Les Copains : Le livre Répondre en citant

Filou a écrit:
Un fossé inter-générationnel que peu de parents approuvaient ?
Et des gens comme Brel ou Brassens étaient même farouchement opposés, si j'ai bien compris ?


C'est un peu ça, oui.

Disons qu'il y a eu une vague de renouvellement pour aller vers un marché émergeant : les jeunes qui avaient de l'argent de poche, ce qui était assez nouveau.

Certains artistes bien "installés" (Brassens, Brel, Ferré etc.) avaient un public un peu plus âgé.

D'autres devenaient franchement ringards (Tino Rossi, George Guetary etc.).

Donc les maisons de disques devaient trouver autre chose pour rafler cet argent qui commençait à tomber dans la poche des ados.

Il y a eu des pseudos rockers - voire même parfois rockers véritables - Jauni avant qu'il ne devienne cette triste épave alcolo, Vince Taylor etc.

On a tenté le coup des groupes. Cela a bien marché un temps mais le service militaire avec ses clubs de loisirs en Algérie est venu rapidement les démanteler (Chaussettes Noires, Chats Sauvages, Vautours, Pirates etc.) - un vrai zoo.

Alors, il y a eu ce miracle bien français avec ses chanteurs dits "yéyés" qui ont fini par rafler la mise alors qu'ils étaient aussi rebelles que le général Massu : le petit grassouillet Richard Anthony, Sheila dont le QI ne pouvait se mesurer qu'en admettant quelques décimales après le zéro, Françoise Hardy, gaie comme une journée à Buchenwald, Sylvie Vartan à qui il manquait juste un peu de voix et un cerveau ... la liste est longue et se retrouve au fil de ces SLC.

Geeloo ??? à ton tour de parler cette période, l'ami. Wink
_________________
Claude

"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit" (Michel Audiard)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Sep 08, 2009 3:51 pm    Sujet du message: Re: Salut Les Copains : Le livre Répondre en citant

Beau retour d'expérience, Claude.
Ca sent le vécu. et aussi un avis toujours tranché qui ne laisse pas place à la langue de bois Wink

Et c'est tant mieux.
Je crois que Geeloo serait assez d'accord avec ton analyse.

Enfin, on peut trouver dommage qu'on ait donné la même appellation péjorative de YE-YE à des pseudo-artistes français que tu cites si bien, et avec des vrais artistes émergeant outre-manche comme les Beatles ou les Stones qui ont rapidement fait leurs preuves et qui sont restés dans l'Histoire avec un grand H.

Mais cela ne veut pas dire que tout ce qui était français était mauvais. Loin de là.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Sep 08, 2009 3:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mathilde a écrit:
Peut être que JM Perrier va en faire la promo au Beatles Day de Mons ?

T'auras donc un totographe sur le tien !

Very Happy

J'espère bien oui qu'ils sauront associer les deux actualités.

Reste à savoir aussi s'il y a une expo prévue à Mons ou c'est juste une participation du photographe en interview ?

J'espère qu'il va, au moins, exposer un peu.

BERNARD M. a écrit:
Jean-Marie Perier, photographe célèbre, qui a fait les beaux jours de Salut les Copains en photographiant tous les artistes "Yéyé" a bien sûr cotoyé les Beatles et viendra nous expliquer ça au prochain Beatles Day.
Voici son site et galerie photo Beatles :

http://www.jean-marie-perier.net/jmp_listphotos.php


Mons : http://www.lucyintheweb.net/lucy/forum/viewtopic.php?t=6281&start=15

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claude Nine



Inscrit le: 29 Déc 2003
Messages: 2034
Localisation: Tout Faux

MessagePosté le: Mer Sep 09, 2009 8:51 am    Sujet du message: Re: Salut Les Copains : Le livre Répondre en citant

Filou a écrit:
Mais cela ne veut pas dire que tout ce qui était français était mauvais. Loin de là.


Bien évidemment que non !

Certains s'en tiraient très honorablement et avec beaucoup de sincérité. Je prends Hugues Aufray par exemple, même s'il était nettement plus âgé que ceux avec qui on le classait.

Gainsbourg se faisait de plus en plus une place au soleil.

Un garçon comme Adamo, tout sauf un "yé yé" alignait des chansons qui, pour la plupart, sont de petites merveilles de tendresse et d'un humour un peu décalé.

Eddy Michell, sans chaussettes, avait une vraie personnalité et un goût très sûr dans le choix de ses reprises. Alors qu'en même temps, le crétin des Alpes de Jauni ne faisait qu'annonner des textes approximatifs et courait - déjà - après toutes les modes qui passaient.

Claude François, que je n'aime pas particulièrement, affichait une énergie qu'on ne peut pas lui nier.

La liste est longue et je pourrais en parler pendant des heures ...
_________________
Claude

"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit" (Michel Audiard)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mer Sep 09, 2009 2:02 pm    Sujet du message: Re: Salut Les Copains : Le livre Répondre en citant

Tiens, en voila une belle brochette. Bien saignante comme tu les aimes Wink



Ca tombe bien, c'est la couv du bouquin.
Je n'ai pas trouvé d'extraits de pages choisies.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Sep 11, 2009 11:16 am    Sujet du message: Re: Salut Les Copains : Le livre Répondre en citant

Y en a qui comptent l'acheter ici ?
Certains, doivent avoir des vieux numéros de SLC, non ?

Après, reste à savoir la place qui est donné à l'international ou si on trouve essentiellement du français.
Faudrait en savoir plus sur l'organisation des chapitres. Ordre chrono ou par thèmes ?

Encore un mois à attendre pour voir ce que ça donne.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
geeloo



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2671

MessagePosté le: Ven Sep 11, 2009 1:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne saurais faire une meilleure analyse que Claude sur la période dite "yé yé"... D'ailleurs ce terme "yé yé" a été "trouvé" suite au succès du single des Beatles She Loves You non dites moi si je me trompe Wink
Perso je n'avais que 9 ans en 63 alors bon je connaissais Sheila et Clo Clo Frank Alamo les Surfs mais Hallyday Vartan etc c'était pas mon truc (Hardy c'est différent elle faisait ses chansons et elle était trop belle, mais pour la génération de mes parents elle (pas plus que Vartan) "n'avait pas de voix" et "ne savait pas chanter"...) Et puis j'avais un cousin qui avait 8 ans de plus que moi qui m'a expliqué que 90% des tubes "yé yé" étaient des reprises de tubes anglo-saxons donc logiquement vers 65 je me suis mis à connaitre, aimer, acheter les disques des Beatles, Rolling Stones puis Who, Kinks, Dylan...et c'est devenu une obsession passionnelle...A partir de là je n'ai aimé les trucs français qu'avec Polnareff, Dutronc, Antoine et Ronnie Bird découverts pendant l'an de grâce 1966 (année charnière pour tout le monde décidément) c'est à dire la fin du "yé yé", ou quand Rock & Folk a remplacé SLC si vous voulez Wink

geeloo

Les photos de JM Périer parues dans SLC étaient fabuleuses, il a été le premier, le meilleur...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Sep 12, 2009 10:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

geeloo a écrit:
...A partir de là je n'ai aimé les trucs français qu'avec Polnareff, Dutronc, Antoine et Ronnie Bird découverts pendant l'an de grâce 1966

Antoine ??? Shocked

Autant, je comprend les autres que tu cites (Françoise Hardy comprise), autant, j'ai du mal avec Antoine.

Ou alors, à l'époque, "ça" s'écoutait mieux qu'aujoud'hui.

Moi, j'ai l'impression que c'est surtout un produit marketing "lancé" sur le marché pour concurrencer Johnny et compagnie mais pas vraiment un artiste à part entière comme les Dutronc, Hardy, Polnareff, etc...

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Sep 12, 2009 10:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

geeloo a écrit:
Je ne saurais faire une meilleure analyse que Claude sur la période dite "yé yé"... D'ailleurs ce terme "yé yé" a été "trouvé" suite au succès du single des Beatles She Loves You non dites moi si je me trompe Wink

Je ne pourrais te répondre mais, pour l'EP She Loves You, on remarque que la présentation de la pochette a pas mal évolué en quelques semaines (mois ?) en fonction de la notériété croissante du groupe britanique (voir l'excellent dossier de Claude Nine)










...et que les chanteurs du moment faisaient référence avec les reprises de ce groupe (dont j'ai du mal à me souvenir le nom Rolling Eyes )



Oui, Nana était Yé yé aussi apparemment Laughing

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Don Everly



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 3099
Localisation: Kentucky

MessagePosté le: Sam Sep 12, 2009 11:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hééé, m'sieur l'modo, m'sieur l'modo ! Moi, à la place d'Antoine, j'aurais mis Gainsbourg dans ma liste ! Razz
_________________
"Hey bird dog get away from my chick
Hey bird dog better get away quick
Bird dog you better find
A chicky little of your own ! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
geeloo



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2671

MessagePosté le: Sam Sep 12, 2009 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je parlais des french que j'avais découverts en 1966 (j'avais à peine 12 ans les gars on peut aimer Antoine et ses élucubrations qd on a 12 ans en 66! Wink) Gainsbourg il faisait partie des "vieux" à l'époque il avait presque 40 ans! Le contexte de l'époque messieurs...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com