|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Vie & Oeuvre
  Sujet : Son d'origine?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2009 12:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

areuh a écrit:
Bungalow bill a écrit:
areuh a écrit:

C'est incroyable pour notre époque, mais il me semble qu'au sein des Beatles régnait une extraordinaire décontraction.
"Wild Honey Pie" sur le "Double Blanc" en ait la preuve absolue.
Qui aujourd'hui oserait foutre "Wild Honey Pie" sur un des ces albums?
Personne...Faut vraiment en avoir rien a secouer de l'opinion des critiques pour oser mettre un "Wild Honey Pie"
C'est bizarre mais je trouve finalement que ce morceau va bien dans l'album blanc...un petit moment de décontraction.

Ben ouais..bof quoi..
Quand tu balances des trucs comme Sexy Sadie, Helter Skelter, While My Guitar...c'est certain que tu peux te permettre le luxe de balancer Wild Honey Pie qui est juste un intermède d'une minute...je crois?
Donc si les Beatles se permettaient ce genre de récréations, n'empêche qu'à côté sur le même album, y'avait du lourd, du très lourd..donc quand tu dis qui oserait faire un truc comme WHP aujourd'hui?
Vraisemblablement personne, pourtant ça n'empêche pas que des groupes sensés être de bonne qualité balancent des albums d'1 h 30 dix fois plus chiants que WHP..
Donc..voila
LA réalité, c'est que des songwriters comme les Beatles...y'en a peu, trop peu..et heureusement d'ailleurs sinon on ne saurait en apprécier la valeur.. Wink

"Why Don't We Do It In The Road?"...est un must absolu de vide artistique et de plaisir auditif jouissif.

Le Fond? Quel fan des Beatles souhaiterait une version instrumentale remasterisée de "Why Don't We Do It In The Road?".
Aucun...c'est le plus grand foutage de gueule de l'histoire de la musique populaire du XXème siècle.
Les Forbans sont-ils descendu aussi bas?...NON

Avec un tel rien musicalement, on aurait pu s'attendre à un texte d'une beauté universelle indiscutable...Mais non, le texte tiens en 2 lignes(???)
"Why don't we do it in the road ?
No one will be watching us"

Au delè du foutage de gueule, y a quoi maman?

Approche mon petit, je vais te le dire à l'oreille: "La voix de Paul"

Et c'est bien de ça qu'il s'agit, car si les Beatles pouvaient créer sur le fond des chansons pas banales (Happiness is a warm gun), ils pouvaient aussi avec "un rien artistique" procurer un énorme plaisir car à la base il y a des choses peu banal:
- La voix de Paul McCartney
- La voix de John Lennon
Et quand on parle du duo Lennon/McCartney on parle toujours des compositeurs, mais jamais du duo vocal...et pourtant.

M'enfin


Sad

CE que tu appelles du foutage de gueule est en réalité , une constante chez les Beatles...depuis She Loves You Yeah Yeah..c'est la dimension humoristique..., c'est une dimension qui s'insinue en filigrane pratiquement dans toutes les chansons des Beatles..
Mais au delà des Beatles..c'est toute la pop music de cette époque qui se jouait sur cette dimension humoristique et les Beatles étaient aussi des maîtres dans ce domaine...que ce soit sur le plan des textes ou sur le plan des arrangements qui convoquaient sans cesse des instrumentations souvent en décalage avec ce que le monde du rock proposait..
J'ai toujours écouté la chanson dont tu parles "Why don't We Do..." avec cette sensation que Macca a fait ça au second degré en singeant les gimmick du Rock ..Tout l'album blanc et en particulier les chansons de Paul sont ce qu'on appellera plus tard, du Rock Décadent , que ce soit Birthday, Back in USSR ou même Helter Skelter..
Le Rock décadent , exploré par Bowie et Lou Reed , Queen ,des années plus tard avait pour objectif de prendre un petit recul humoristique sur les grosses ficelles du Rock pour créer une musique plus sophistiquée et classieuse ...en jouant sur les codes rock'n rollien...
N'empêche qu'un morceau comme Why Don't We Do in The Road est un titre qui a porté la poisse aux Beatles puisque ce morceau enregistré par les deux seuls survivants du groupe, Paul et Ringo, a jeté un froid persistant entre John et Paul..
John adorait cette chanson et aurait aimé la chanter voire participer au projet..
Paul raconte que quand il a fait ce truc, John et George n'ataient pas là et il avait besoin de mettre ce truc en boite rapidement et qu'il avait bien conscience que cette chanson était très Lennonienne selon lui... Cool
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22850
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2009 1:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je me demande qu'est-ce qui empêchait John de revenir dessus après et d'y rajouter son "grain de sable" ?
L'a-t-il seulement proposé à Paul ?

J'aurais été curieux d'entendre le résultat.

Je ne suis sûrement pas le seul.


Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
areuh



Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 62

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2009 9:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bungalow bill a écrit:
areuh a écrit:
Bungalow bill a écrit:
areuh a écrit:

C'est incroyable pour notre époque, mais il me semble qu'au sein des Beatles régnait une extraordinaire décontraction.
"Wild Honey Pie" sur le "Double Blanc" en ait la preuve absolue.
Qui aujourd'hui oserait foutre "Wild Honey Pie" sur un des ces albums?
Personne...Faut vraiment en avoir rien a secouer de l'opinion des critiques pour oser mettre un "Wild Honey Pie"
C'est bizarre mais je trouve finalement que ce morceau va bien dans l'album blanc...un petit moment de décontraction.

Ben ouais..bof quoi..
Quand tu balances des trucs comme Sexy Sadie, Helter Skelter, While My Guitar...c'est certain que tu peux te permettre le luxe de balancer Wild Honey Pie qui est juste un intermède d'une minute...je crois?
Donc si les Beatles se permettaient ce genre de récréations, n'empêche qu'à côté sur le même album, y'avait du lourd, du très lourd..donc quand tu dis qui oserait faire un truc comme WHP aujourd'hui?
Vraisemblablement personne, pourtant ça n'empêche pas que des groupes sensés être de bonne qualité balancent des albums d'1 h 30 dix fois plus chiants que WHP..
Donc..voila
LA réalité, c'est que des songwriters comme les Beatles...y'en a peu, trop peu..et heureusement d'ailleurs sinon on ne saurait en apprécier la valeur.. Wink

"Why Don't We Do It In The Road?"...est un must absolu de vide artistique et de plaisir auditif jouissif.

Le Fond? Quel fan des Beatles souhaiterait une version instrumentale remasterisée de "Why Don't We Do It In The Road?".
Aucun...c'est le plus grand foutage de gueule de l'histoire de la musique populaire du XXème siècle.
Les Forbans sont-ils descendu aussi bas?...NON

Avec un tel rien musicalement, on aurait pu s'attendre à un texte d'une beauté universelle indiscutable...Mais non, le texte tiens en 2 lignes(???)
"Why don't we do it in the road ?
No one will be watching us"

Au delè du foutage de gueule, y a quoi maman?

Approche mon petit, je vais te le dire à l'oreille: "La voix de Paul"

Et c'est bien de ça qu'il s'agit, car si les Beatles pouvaient créer sur le fond des chansons pas banales (Happiness is a warm gun), ils pouvaient aussi avec "un rien artistique" procurer un énorme plaisir car à la base il y a des choses peu banal:
- La voix de Paul McCartney
- La voix de John Lennon
Et quand on parle du duo Lennon/McCartney on parle toujours des compositeurs, mais jamais du duo vocal...et pourtant.

M'enfin


Sad

CE que tu appelles du foutage de gueule est en réalité , une constante chez les Beatles...depuis She Loves You Yeah Yeah..c'est la dimension humoristique..., c'est une dimension qui s'insinue en filigrane pratiquement dans toutes les chansons des Beatles..
Mais au delà des Beatles..c'est toute la pop music de cette époque qui se jouait sur cette dimension humoristique et les Beatles étaient aussi des maîtres dans ce domaine...que ce soit sur le plan des textes ou sur le plan des arrangements qui convoquaient sans cesse des instrumentations souvent en décalage avec ce que le monde du rock proposait..
J'ai toujours écouté la chanson dont tu parles "Why don't We Do..." avec cette sensation que Macca a fait ça au second degré en singeant les gimmick du Rock ..Tout l'album blanc et en particulier les chansons de Paul sont ce qu'on appellera plus tard, du Rock Décadent , que ce soit Birthday, Back in USSR ou même Helter Skelter..
Le Rock décadent , exploré par Bowie et Lou Reed , Queen ,des années plus tard avait pour objectif de prendre un petit recul humoristique sur les grosses ficelles du Rock pour créer une musique plus sophistiquée et classieuse ...en jouant sur les codes rock'n rollien...
N'empêche qu'un morceau comme Why Don't We Do in The Road est un titre qui a porté la poisse aux Beatles puisque ce morceau enregistré par les deux seuls survivants du groupe, Paul et Ringo, a jeté un froid persistant entre John et Paul..
John adorait cette chanson et aurait aimé la chanter voire participer au projet..
Paul raconte que quand il a fait ce truc, John et George n'ataient pas là et il avait besoin de mettre ce truc en boite rapidement et qu'il avait bien conscience que cette chanson était très Lennonienne selon lui... Cool

Franchement je sais que Lennon a raconté des choses fausses après la séparation des Beatles.
S'il avait furieusement eu envie de participer à "Why Don't....The Road", il aurait surement participait.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22850
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2009 10:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

..."participé" oui Wink

Ouaip, pareil.

On sait bien qu'aucune version n'était définitive et qu'en insistant un peu...

Bah, ça reste une song improbable qui arrive de nulle part comme ça, mais fait partie de celles qui comptent pour créer une ambiance si particulière de cet album.

Quant à ces deux lignes de textes...

Filou a écrit:
areuh a écrit:
Avec un tel rien musicalement, on aurait pu s'attendre à un texte d'une beauté universelle indiscutable...Mais non, le texte tiens en 2 lignes(???)
"Why don't we do it in the road ?
No one will be watching us"

Au delè du foutage de gueule, y a quoi maman?

Approche mon petit, je vais te le dire à l'oreille: "La voix de Paul"

Du grand art parfois inaccessible au commun des mortels.
La simplicité à l'état brut. Que veut-on de plus ?

Une grosse prise de risque pour mettre "ça" sur un disque du plugrangroupdumonde.
Après Pepper, Why Don't We Do... Certains se demandent si ce n'est pas une maquette abandonnée par erreur dans le style de Her Majesty ?

Que nenni.
C'est du bonheur. Du pur bonheur.
De l'avant-garde ? Oui peut-être aussi. Et alors ?

Avant-garde alors ?
D'autres artistes de l'époque se prenaient aussi à ce jeu-là ?
Paul était aussi bien influencé par ce qui l'entourait ? Une vraie éponge quoi ?
Mais c'est ça aussi le génie.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2009 1:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Franchement je sais que Lennon a raconté des choses fausses après la séparation des Beatles.
S'il avait furieusement eu envie de participer à "Why Don't....The Road", il aurait surement participait.

Mais c'est pas Lennon qui a évoque cette anecdote sur cette chanson !!!
C'est Paul qui se confiait à Hunter Davies dans les années 80.. Laughing
Je pense que Lennon a du faire un blocage sur ce titre car il s'est senti mis un peu à l'écart....fierté mal placée, c'est humain..On a tous eu des réactions comme ça...donc je vois pas en quoi ça vous étonne.. Cool
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mop Top



Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 3446

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2009 1:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Filou a écrit:

Bah, ça reste une song improbable qui arrive de nulle part comme ça, mais fait partie de celles qui comptent pour créer une ambiance si particulière de cet album.


Avant-garde alors ?
D'autres artistes de l'époque se prenaient aussi à ce jeu-là ?


Chais pas, mais Zappa ne faisait pas dans la dentelle.

Même en 1965.

Ce qui est surprenant, c'est que les Beatles propets se dévergondent comme tout le monde. C'est vrai qu'une fan de 14 ans en 1964, a 18 ans en 1968 Wink

Pourquoi se tenir la main quand on peut faire ça sur un bout de route désert ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
areuh



Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 62

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2009 3:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Filou a écrit:
Avant-garde alors ?
D'autres artistes de l'époque se prenaient aussi à ce jeu-là ?
Paul était aussi bien influencé par ce qui l'entourait ? Une vraie éponge quoi ?
Mais c'est ça aussi le génie.

Pour moi une partie du génie des Beatles-si le génie existe-réside dans leur incroyable décontraction...on ne sent pas l'effort...On ne sent aucun effort dans Sgt. Pepper's.
En fait, j'ai un peu l'impression qu'ils avaient un don pour trouver des "airs" qui plaisaient et qui plaisent encore...
Et les "airs", les mélodies si tu préfères, c'est universelle.
Si t'as ça, t'as la base: Le boléro de Ravel n'a toujours pas disparu
Et à partir d'un "air" trouvé par exemple à la guitare, ils étaient capable de broder n'importe quoi dessus, tant au niveau instrumentale que vocale.

Sérieusement, vocalement je vois pas d'équivalent au Beatles.
Qui?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
areuh



Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 62

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2009 3:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mop Top a écrit:
Filou a écrit:
..."participé" oui Wink

Ouaip, pareil.

On sait bien qu'aucune version n'était définitive et qu'en insistant un peu...

Bah, ça reste une song improbable qui arrive de nulle part comme ça, mais fait partie de celles qui comptent pour créer une ambiance si particulière de cet album.


Avant-garde alors ?
D'autres artistes de l'époque se prenaient aussi à ce jeu-là ?
Paul était aussi bien influencé par ce qui l'entourait ? Une vraie éponge quoi ?
Mais c'est ça aussi le génie.

Filou


Chais pas, mais Zappa ne faisait pas dans la dentelle.

Même en 1965.

Ce qui est surprenant, c'est que les Beatles propets se dévergondent comme tout le monde. C'est vrai qu'une fan de 14 ans en 1964, a 18 ans en 1968 Wink

Pourquoi se tenir la main quand on peut faire ça sur un bout de route désert ?

"She Loves You " et "I Want To Hold Your Hand" sont effroyablement autobiographique.
Si les Beatles n'avaient jamais été signé par E.M.I, et qu'ils seraient donc restés à Hambourg et Liverpool, ces 2 chansons ne leur seraient jamais apparues.
Mais même s'ils avaient été signé par E.M.I et qu'ils se seraient retrouvé à faire des concerts devants des parterre de Hell's Angels, ces 2 chansons ne leur seraient jamais apparues.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
areuh



Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 62

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2009 4:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bungalow bill a écrit:
Citation:
Franchement je sais que Lennon a raconté des choses fausses après la séparation des Beatles.
S'il avait furieusement eu envie de participer à "Why Don't....The Road", il aurait surement participait.

Mais c'est pas Lennon qui a évoque cette anecdote sur cette chanson !!!
C'est Paul qui se confiait à Hunter Davies dans les années 80.. Laughing
Je pense que Lennon a du faire un blocage sur ce titre car il s'est senti mis un peu à l'écart....fierté mal placée, c'est humain..On a tous eu des réactions comme ça...donc je vois pas en quoi ça vous étonne.. Cool

A propos d'Hunter Davis:
http://www.newsandstar.co.uk/opinion/write_stuff/beatles_for_sale_again_1_541024?referrerPath=features

Une version mis à jour de son autobiographie sur les Beatles qui était sorti en 1968 va paraître le mois prochain.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22850
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2009 11:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

areuh a écrit:
Et à partir d'un "air" trouvé par exemple à la guitare, ils étaient capable de broder n'importe quoi dessus, tant au niveau instrumentale que vocale.

Sérieusement, vocalement je vois pas d'équivalent au Beatles.
Qui?

Harry...

Non rien.


Filou Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mop Top



Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 3446

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2009 11:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Filou a écrit:
areuh a écrit:
Et à partir d'un "air" trouvé par exemple à la guitare, ils étaient capable de broder n'importe quoi dessus, tant au niveau instrumentale que vocale.

Sérieusement, vocalement je vois pas d'équivalent au Beatles.
Qui?

Harry...

Non rien.


Filou Rolling Eyes


Pourquoi pas ? Laughing

Moi, je répond = Les Beach Boys.

Et pas par boutade.

Et les Temptations.

Paske ! Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22850
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2009 12:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Paske oui... et why not oui ? Wink


Sinon, pour rester dans dans l'ambiance, et revenir 1 minute sur notre pie...

areuh a écrit:
C'est tout de même marrant ce groupe: J'ai souvent lu ou entendu des gens affirmer que John Lennon et Paul McCartney avaient écrasé George Harrison et Ringo Starr .
C'est une blague ou quoi?
Si Ringo Starr était le Batteur de U2 ou de Oasis, j'ai la certitude qu'il ne pourrait chanter aucune chanson.
Avec les Beatles ce fut l'inverse.
C'est incroyable pour notre époque, mais il me semble qu'au sein des Beatles régnait une extraordinaire décontraction.
"Wild Honey Pie" sur le "Double Blanc" en ait la preuve absolue.
Qui aujourd'hui oserait foutre "Wild Honey Pie" sur un des ces albums?
Personne...Faut vraiment en avoir rien a secouer de l'opinion des critiques pour oser mettre un "Wild Honey Pie"
C'est bizarre mais je trouve finalement que ce morceau va bien dans l'album blanc...un petit moment de décontraction.

Et bien, just for you...

Wild Filou Pie pour une Mad Day Special.
(les images ont été présentées récemment par Max en avant-première mais ça fait pas d'mal de s'faire du bien)



Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com