|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > L'actualité des Beatles
  Sujet : The Beatles London: réédition annoncée
Aller à la page 1, 2  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
TAXMAN (JCH)



Inscrit le: 28 Oct 2006
Messages: 252
Localisation: ARRAS (62)

MessagePosté le: Sam Jan 05, 2008 10:11 pm    Sujet du message: The Beatles London: réédition annoncée Répondre en citant

THE BEATLES LONDON par Mark Lewisohn, Piet Schreuders et Adam Smith (préface de Derek Taylor)

Plus qu’un simple guide consacré aux différents coins de la capitale anglaise (et de ses environs) fréquentés par les Beatles, cet ouvrage est une véritable mine d’informations. Eric et moi l’avons d’ailleurs largement utilisé et cité (à 18 reprises !) dans La France et les Beatles vol. 1 – La discographie originale 1962/1970. En effet, c’est grâce à cet ouvrage que nous avons pu identifier de manière formelle l’auteur et(ou) le lieu et(ou) la date de prise de vue d’un très grand nombre de clichés illustrant les pochettes publiées en France (cf. par exemple la célèbre « jump cover » qui orne le EP Odéon SOE 3741 – n’est-ce pas Filou ? Wink).

Peut-être aviez-vous raté la sortie de l’édition originale publiée en 1995 (chez Hamlyn). Eh bien, j’ai une excellente nouvelle pour vous : vous aurez droit à une session de rattrapage puisque la réédition de l’ouvrage est programmée pour mars 2008 (le 25, semble-t-il) chez l’éditeur Portico.

http://www.amazon.fr/Beatles-London-Derek-Taylor/dp/1906032262



Cette fois-ci, ne ratez sous aucun prétexte l’occasion qui s’offre à vous de vous procurer un ouvrage absolument indispensable ! D’autant que la réédition est nettement plus étoffée (248 pages) que l’édition initiale (128 pages) et que le prix annoncé (14,29 €) est loin d’être prohibitif.

Lorsque nous nous étions rendus à Utrecht (Pays-Bas) le 15 avril 2006 pour assister à la Convention annuelle Beatles organisée par le magazine Beatles Unlimited, Eric et moi avions justement rencontré Mark Lewisohn et Piet Schreuders, deux des auteurs de l’ouvrage en question. Ce jour-là, Piet Schreuders nous avait déjà confié qu’une réédition était en préparation. Il nous avait également expliqué, qu’à l’origine, l’ouvrage devait être beaucoup plus volumineux mais que l’éditeur leur avait imposé un nombre de pages maximum, ce qui les avait contraint à laisser de côté un important volume d’informations et d’illustrations. De plus, en dépit des promesses formulées à la signature du contrat, l’éditeur s’est toujours refusé à publier une édition plus complète. Dès lors, les auteurs ont décidé d’attendre l’expiration du contrat (10 ans) avant de se mettre en quête d’un nouvel éditeur pour espérer publier leur ouvrage tel qu’ils l’avaient imaginé à l’origine.
Comme quoi, on peut s’appeler Mark Lewisohn et ne bénéficier, c’est le moins que l’on puisse dire, d’aucun traitement de faveur de la part de certains éditeurs !


De gauche à droite : P. Schreuders, C. Amiel (un ami marseillais établi aux Pays-Bas), E. Krasker et J-C Hocquet.

En me rendant à nouveau à Utrecht en novembre dernier pour assister à la gigantesque foire aux disques d’automne (comme Champerret, mais en 10 fois plus grand !), j’ai fait l’acquisition du catalogue de ventes aux enchères It’s Only Rock’N’Roll du 16 décembre 2005. Et quelle ne fut pas ma surprise d’y trouver ceci en page 68:





Il s’agit de l’épreuve originale du Beatles London (à gauche sur l’illustration – la version finalement éditée apparaissant à droite) refusée par l’éditeur Hamlyn et dont on nous dit qu’elle comprenait 227 pages. Ce qui, bien sûr, confirme en tous points le récit de Piet Schreuders.
_________________
Etre sérieux, sans se prendre au sérieux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2008 1:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Donc pas d'édition française de ce bouquin?
Mais j'ai vaguement cru comprendre son contenu..
Pourrais tu être plus précis quant au contenu de ce livre s'il te plait?
Comment se présente t-il? est ce un album de photos agrémenté de textes avec des dates ou y'a t-il dedans de véritables tranches de vies, des anecdotes , des reportages ? des clichés inédits?
Voila j'aimerais bien l'acheter même si c'est en anglais mais j'aimerais bien savoir ce qu'il y'a dedans concrètement...merci Wink
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2008 2:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci JC pour ces précieuses infos !
Pour ce prix là... aucune excuse de se priver... fantastique. Je ne possède justement pas ce livre.

Je reposte la couv' en plus gros. Vivement mars !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22850
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2008 3:24 am    Sujet du message: Re: The Beatles London: réédition annoncée Répondre en citant

TAXMAN (JCH) a écrit:
Peut-être aviez-vous raté la sortie de l’édition originale publiée en 1995 (chez Hamlyn).

Je l'aimais bien, ce petit bouquin dans l'édition précédente.
Il n'est plus disponible effectivement mais on peut parfois le retrouver en okaz.



TAXMAN (JCH) a écrit:
c’est grâce à cet ouvrage que nous avons pu identifier de manière formelle l’auteur et(ou) le lieu et(ou) la date de prise de vue d’un très grand nombre de clichés illustrant les pochettes publiées en France (cf. par exemple la célèbre « jump cover » qui orne le EP Odéon SOE 3741 – n’est-ce pas Filou ? Wink).

Oh que oui, je m'en souviens Wink
Ca serait difficile de ne pas s'en souvenir Laughing

Mais, au-delà de du nom prestigieux de Mark Lewisohn, qui eut cru que ce petit guipe qui ne paye pas de mine fusse digne d'une crédibilité à toute épreuve ? Cool
Entouka, je l'ignorai avant que tu me repris à l'ordre à maintes reprises mais depuis me suis repris pour éviter d'être repris non pas avec mépris mais comme un incompris et avec un parti pris que je me garderais bien d'y trouver de faux plis à tout prix ouistiti bip bip ... ... Embarassed

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2008 3:49 am    Sujet du message: Re: The Beatles London: réédition annoncée Répondre en citant

Filou a écrit:
Entouka, je l'ignorai avant que tu me repris à l'ordre à maintes reprises mais depuis me suis repris pour éviter d'être repris non pas avec mépris mais comme un incompris et avec un parti pris que je me garderais bien d'y trouver de faux plis à tout prix ouistiti bip bip ... ... Embarassed

Filou

Mais comme personne lit , tu peux faire devise, Pas vu Pas pris !!!
Et continuer à écrire des conneries car comme on se couche, on fait son lit et dissimuler ton deubi sur d'hypothétiques faux plis... Laughing
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TAXMAN (JCH)



Inscrit le: 28 Oct 2006
Messages: 252
Localisation: ARRAS (62)

MessagePosté le: Ven Jan 11, 2008 11:31 pm    Sujet du message: Gimme more... Répondre en citant

Bungalow bill a écrit:
Pourrais tu être plus précis quant au contenu de ce livre s'il te plait?


Bien volontiers.

Le livre Beatles London est, par définition, un guide permettant au fan-visiteur de s’orienter au mieux et de découvrir les différents sites de la capitale britannique fréquentés par les Beatles (et ils sont nombreux).

Mais c’est aussi bien plus que cela. En effet, même si l’on n’a pas l’intention de se rendre en pèlerinage à Londres, on peut néanmoins apprendre une foule de choses sur les Beatles à la seule lecture de ce livre.

Il ne faut pas perdre de vue que c’est, entre autres, à Londres (ou dans les environs) :
- qu’ont été tournées de nombreuses séquences de A Hard Day’s Night
- que plusieurs pochettes d’album ont été réalisées
- que des séances photos légendaires ont eu lieu (ex : « Mad Day » - 2 juillet 1968)
- que les clips de Penny Lane et Strawberry Fields ont été tournés
- que la plupart des sessions BBC ont été enregistrées
- sans oublier, bien sûr tout ce qui touche aux studios d’Abbey Road.

Chaque site fait l’objet d’une notice très détaillée :
Ex. l’immeuble où se situait le studio du photographe Angus McBean à Endell Street



Certaines notices sont accompagnées d’un croquis détaillé :
Ex. la dernière session photos à Tittenhurst le vendredi 22 août 1969


D’autres notices sont illustrées de photos avant et après :
Ex. la célèbre photo prise dans Ruppert Court (quartier de Soho) le 2 juillet 1963



Enfin, l’ouvrage nous donne également à voir certains sites aujourd’hui disparus :
Ex. le mur du verso de la pochette d’Abbey Road qui fut détruit au début des années 70 pour laisser place à un ensemble immobilier.

_________________
Etre sérieux, sans se prendre au sérieux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Sam Jan 12, 2008 12:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Passionnant, en effet, merci pour cette réponse détaillée et illustrée...
Mais je me demandais en te lisant si il existait un ouvrage sur les maisons où ils vivaient dans les années 60...
Le problème est que les maisons ont été revendues, je crois, enfin celle de Lennon...
Mais que reste t-il de ces années Beatles à part les rares photos prises par Ringo, que l'on voit dans le livre d'Hunter Davies?
En fait, tout ce qui concerne le quotidien et les lieux de vie proprement dits...y'a t-il de la littérature là dessus?
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mathilde



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 3201

MessagePosté le: Sam Jan 12, 2008 12:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bungalow bill a écrit:
Mais je me demandais en te lisant si il existait un ouvrage sur les maisons où ils vivaient dans les années 60...

TATAAAAA !



http://www.bonsoir-paris.com/dotclear/index.php?2007/05/18/4-lui-fevrier-1967
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Sam Jan 12, 2008 2:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mathilde a écrit:
Bungalow bill a écrit:
Mais je me demandais en te lisant si il existait un ouvrage sur les maisons où ils vivaient dans les années 60...

TATAAAAA !



http://www.bonsoir-paris.com/dotclear/index.php?2007/05/18/4-lui-fevrier-1967

Cool merci..On oublie parfois que tout est sur bonsoirparis.com
Mais moi qui m'étais promis de ne plus me laisser aller à la presse masculine... Crying or Very sad
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TAXMAN (JCH)



Inscrit le: 28 Oct 2006
Messages: 252
Localisation: ARRAS (62)

MessagePosté le: Jeu Jan 24, 2008 10:52 pm    Sujet du message: All you need is...there Répondre en citant

Bungalow bill a écrit:
Mais je me demandais en te lisant si il existait un ouvrage sur les maisons où ils vivaient dans les années 60...
Le problème est que les maisons ont été revendues, je crois, enfin celle de Lennon...
Mais que reste t-il de ces années Beatles à part les rares photos prises par Ringo, que l'on voit dans le livre d'Hunter Davies?
En fait, tout ce qui concerne le quotidien et les lieux de vie proprement dits...y'a t-il de la littérature là dessus?


Tout ce que tu désires connaître figure dans le livre.

Voici un extrait de l'index qui recense tous les endroits où ont vécu les Beatles à Londres (ainsi que toutes les personnes qui faisaient partie, à l'époque, de leur entourage)...




_________________
Etre sérieux, sans se prendre au sérieux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
goodfinger



Inscrit le: 27 Oct 2007
Messages: 500

MessagePosté le: Ven Jan 25, 2008 1:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bungalow bill a écrit:
Passionnant, en effet, merci pour cette réponse détaillée et illustrée...
Mais je me demandais en te lisant si il existait un ouvrage sur les maisons où ils vivaient dans les années 60...
Le problème est que les maisons ont été revendues, je crois, enfin celle de Lennon...
Mais que reste t-il de ces années Beatles à part les rares photos prises par Ringo, que l'on voit dans le livre d'Hunter Davies?
En fait, tout ce qui concerne le quotidien et les lieux de vie proprement dits...y'a t-il de la littérature là dessus?


Tu peux également au hasard d'une escapade à LONDRES faire un détour au 9 /12 CURZON STREET.
En effet c'est là que HARRY NILSSON a vécu dans les années 70 (appartement décoré par la Cie de RINGO STARR/ RINGO & ROBIN).
Cet appartement servait également en l'absence d'HARRY (promo, tournée...)de lieu de dépannage pour le show biz.. C'est là que MAMA CASS ELLIOT (MAMA'S & PAPA'S) décédera le 29/07/74.
Trouvant l'endroit maudit après ce fait tragique, NILSSON l'abandonnera et retournera aux USA. Par la suite KEITH MOON , après avoir été invité par PAUL MCCARTNEY à l'avant première du film "BUDDY HOLLY STORY" y décédera également dans ce même lieu.
PETE TOWNSHEND reprendra l'appartement après son décès.
ENDROIT MAUDIT??
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22850
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Jan 25, 2008 9:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

goodfinger a écrit:
Cet appartement servait également en l'absence d'HARRY (promo, tournée...) de lieu de dépannage pour le show biz.. C'est là que MAMA CASS ELLIOT (MAMA'S & PAPA'S) décédera le 29/07/74.

Tournée, je pense pas vu qu'il ne s'est jamais produit sur scène Wink
Mais il est vrai que que cet appart a été le lieu de bien des mystères et a vu passé nombre de stars qui ont passé un "sale moment".
Autant de destins tragiques concentrés en un même endroit, ça laisse perplexe, oui.

Harry Nilsson bought the apartment in the early 1970s. Ringo Starr and Robin Cruikshank were hired to redecorate the flat.
Nilsson's apartment is infamous because two famous pop performers died there during the time Harry owned it. On July 29, 1974, Mama Cass died in the apartment. Later, on September 7, 1978, Keith Moon also died there.
After Moon's death, Nilsson sold the apartment to Pete Townshend.


goodfinger a écrit:
ENDROIT MAUDIT??

Tu l'as dit Goody Cool

http://www.harrynilsson.com/index.php?action=ARTICLE&subaction=DISPLAY&detail=27933&articleref=27933

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22850
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Jan 25, 2008 9:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Extrait du mag GOLDMINE et surtout d'une longue interview d'Harry très peu avant sa mort (quelques jours à peine).
Pour tout savoir sur cet appart :

Since Nilsson was doing most of his recording in London, and since so many of his friends were there, he bought a flat on Curzon Place, in fashionable Mayfair. Throughout the '70s, the flat served him well, but more than once, when he lent it out to friends, it became the site of tragedy. Mama Cass died in his bed there, in July of 1974.
Four years later, legendary Who drummer and close Nilsson pal Keith Moon died there as well, in the same bed. Fortunately for Nilsson, Pete Townshend was kind enough to buy the place from him after Moon's death, so that Nilsson would never have to see the flat, or the bed, again.

Although Nilsson claimed not to believe in jinxes, he told Goldmine that his London flat had bad vibes from the start. "It was just a typical London flat, but it was in a great neighborhood. It was across from the Playboy Club, diagonally. From one balcony you could read the time from Big Ben, and from the other balcony you could watch the bunnies go up and down.

"Robin Cruikshank was Ringo's partner at the time, and he did interior decorations, furniture and stuff. I said to Robin, 'Just do whatever kind of decorating you want to do with it. I'll sign a blank check, you fill it in. Have you ever had a dream design you wanted to do? Use this place, 'cause I'm only going to be using it six months out of the year.' So I came back to London six months later and it was all done.
There was a ribbon on the door there to welcome me, they had fresh fruit in the fridge. I looked around and I said, 'This is incredible.' This flat had felt wallpaper ... bright, royal blue with yellow, red and green felt stripes. It was like, 'Wow! Where am I?' It was all steel, chrome and glass. Everything was purchased for the space.

"I went to check out the bathroom, and there was a beautiful glass tub with a design of scenery of trees and bushes cut in. But then there were two sinks and two mirrors. I looked into one and there was a picture of an apple tree, and the other one was a hangman's noose. I called Ringo and said, 'I don't think this is too funny. Do you mind?' He said, 'What?' I said, 'The hangman's noose in the bathroom.'
He said, 'What? Hold on a second ... Joan, have someone go over to Harry's place and put up something else ... Don't worry, Harry, I didn't even know about it. Robin must have done it.' So I said, 'Thanks,' and he sent over a nice apple tree mirror to take its place.
But ever since that day something struck me. It's like whistling in the graveyard, but ... then, when Mama Cass died, it was, like, wow. Then when Keith Moon died ... Those phone calls (notifying me) were devastating, you know?"


http://www.harrynilsson.com/page-one-last-touch-of-nilsson-part-6.html

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Ven Fév 01, 2008 10:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour revenir à nos sheep et arrêter de causer Nilsson deux secondes ( Wink ):
http://www.tracks.co.uk/acatalog/Books.html

C'est là qu'on peut (entre autre se le procurer).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
goodfinger



Inscrit le: 27 Oct 2007
Messages: 500

MessagePosté le: Ven Fév 01, 2008 10:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

maxime a écrit:
Pour revenir à nos sheep et arrêter de causer Nilsson deux secondes ( Wink ):
http://www.tracks.co.uk/acatalog/Books.html

C'est là qu'on peut (entre autre se le procurer).


Pour info, TAXMAN avait donné le site et le lien pour se le procurer .
( AMAZON ) et à prix plus intéressant que TRACKS. Toujours bien lire
les forums. En attendant, j'ai perdu plus de 2 secondes et j'aurai pû
parler d'Harry Nilsson avec Filou pour changer.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com